NOUVEAU : 4000 MOTS CADEAUX => IL ECRIT UN ARTICLE DE BLOG A VOTRE PLACE

Le plateau virtuel sur Internet : Roll20.com

Alors qu’en tant qu’élève, il est possible d’assister à pratiquement toutes les séances de jeu de rôle, l’augmentation des responsabilités, que ce soit au travail, en tant que partenaire ou en tant que nouveau parent, s’accompagne de quelques difficultés. De nombreux groupes ne survivent pas à ces changements ou ne se rencontrent plus que rarement. Une alternative à cela est la réunion en ligne.

Google Hangouts, en particulier, s’est transformé par le passé en véritable sauveur des parties. Afin d’adapter encore plus Hangouts aux besoins des joueurs de jeux de rôle, Tabletop Forge a été financée dès 2012 par le biais de Kickstarter. En janvier 2013, Forge, qui menaçait de disparaître, a fusionné avec Roll20, un service de simulation de table de jeu virtuelle.

Qu’est-ce que Roll20 ?

Roll20 est une alternative en ligne pour les groupes de jeu. Il est basé sur HTML5 et fonctionne comme une application autonome.

Comme de nombreuses applications américaines, elle est basée sur Donjons et Dragons. On ne peut donc pas nier une certaine affinité avec le cube qui donne son nom à l’application et avec les règles. Malheureusement, le système et la vaste documentation ne sont disponibles qu’en anglais.

Il s’agit en fait d’une table de jeu virtuelle avec de nombreuses fonctions de confort.

Que peut faire Roll20 ?

La discipline reine d’une application de jeu de rôle en ligne est – bien entendu – un générateur de dés approprié. Celui-ci est très puissant chez Roll20. Tous les types de dés sont proposés, des exemplaires à quatre faces aux représentants à cent faces, et les dés FUDGE sont également intégrés. Les opérations avec le dé couvrent pratiquement tous les systèmes de règles courants. Peu importe si les cubes doivent être additionnés, soustraits, conservés, déposés ou même exploser : Roll20 peut le représenter. Les formules correspondantes ont parfois l’air un peu aventureuses, c’est pourquoi il est recommandé de créer des macros (des “mini-programmes” préfabriqués pour automatiser les lancers de dés fréquents), en particulier pour les systèmes plus complexes ou non pris en charge par l’application. Un aperçu de ce que peut faire Roll20 se trouve ici.

Certains systèmes ont besoin pour cela d’une autre forme d’élément aléatoire. Les cartes à jouer et les jetons en sont des exemples courants dans l’univers Deadlands. Un jeu complet de cartes à jouer avec deux jokers est déjà disponible lors de la création de la campagne, tout le reste peut être réglé via l’application. La création de jetons de jeu est donc malheureusement un peu compliquée, car chaque jeton doit être créé comme “carte” dans le système. Il s’agit toutefois d’un effort unique, car ces paquets de cartes peuvent être facilement dupliqués par un simple clic. D’ailleurs, les cartes à jouer peuvent être réglées directement pour déterminer l’initiative. L’implémentation de decks exotiques, par exemple un jeu de cartes de tarot, est bien sûr également possible, mais là encore, chaque carte doit être créée séparément dans le deck.

Dans Roll20, il est également possible de créer des personnages. Ceux-ci disposent non seulement de champs de texte libre pour la biographie et les informations sur le meneur de jeu, mais aussi de compétences et d’attributs. Pour un maximum de flexibilité, il s’agit d’une désignation à attribuer librement, de la valeur actuelle ainsi que de la valeur maximale possible. Outre le générateur de dés, ce domaine est également programmé de manière très robuste. De simples valeurs numériques fonctionnent ici tout comme l’indication du type de dé et du nombre de dés (p. ex. 3d6). Dans le même masque, il est possible d’enregistrer directement les macros correspondantes. Pratiquement toutes les combinaisons imaginables peuvent être reproduites, mais en règle générale, plus le mécanisme est extravagant, plus sa mise en œuvre est complexe. On a même pensé à la complétion de texte afin d’offrir à l’utilisateur le plus grand confort possible. Vous trouverez une référence ici.

Sur Roll20, le meneur de jeu peut en outre créer des polycopiés qu’il peut montrer aux joueurs. Ceux-ci se composent d’un champ de texte, de notes du MJ et d’un graphique. On peut d’ailleurs régler les autorisations d’écriture de manière à ce que tous les joueurs puissent modifier les notes. Cela permet également de simuler la feuille de brouillon pour les informations.

La table de jeu en ligne

La table de jeu virtuelle constitue le cœur du système. La taille et l’arrière-plan de celle-ci peuvent être adaptés. En outre, il est possible de choisir une grille et même de lui attribuer une unité de mesure. Un carré doit-il représenter un pouce ou un mile ? Ou sommes-nous plutôt dans le domaine des centimètres et des mètres ? D’ailleurs, doit-il s’agir d’un carré ? Un hexagone ne serait-il pas mieux ? Ce n’est pas un problème. Une fonction de mesure nous indique rapidement à quelle distance de nous se trouve l’ogre. Bien sûr, on peut aussi poser toutes sortes de choses sur cette table de jeu : Les cartes ou les jetons mentionnés précédemment, par exemple, mais aussi ses propres images ou pions. Ces derniers peuvent être recherchés dans une base de données spécifique et déplacés directement sur le plateau de jeu, ce qui est particulièrement pratique. Il est également possible de déposer ses propres pions dans une zone séparée, en les dotant de mots-clés. Les utilisateurs de la version gratuite disposent de 100 mégaoctets d’espace mémoire, les versions payantes Supporter et Mentor reçoivent respectivement un et deux gigaoctets d’espace mémoire. Les pions peuvent en outre être associés à des personnages existants et inversement. En faisant glisser une entrée de personnage sur le plateau de jeu, il est donc possible de créer soi-même des pions.

Pour ne pas perdre la vue d’ensemble dans les combats, il est possible de placer d’autres symboles sur le pion. Différentes couleurs et symboles sont disponibles. Chaque pion dispose également de trois valeurs numériques différentes. Celles-ci peuvent être utilisées soit pour des tâches classiques comme les barres de vie et de mana, soit pour des compétences et des attributs. Un lien avec les valeurs du personnage est explicitement possible, mais pour des raisons obscures, cette affectation n’a malheureusement pas fonctionné automatiquement lors de notre tour de test.

L’espace de jeu est divisé en plusieurs pages et couches : Alors que les joueurs ne peuvent modifier que la couche “objets”, le meneur de jeu peut ajouter du contenu à la fois à la couche “arrière-plan” et à la couche “meneur de jeu” invisible]. Grâce à la fonctionnalité de page, le meneur de jeu peut préparer des situations et déplacer un ou plusieurs joueurs d’une page à l’autre d’un simple clic de souris. Si des combats complexes sont prévus, le meneur de jeu peut également les préparer et, si nécessaire, les faire apparaître de manière souveraine – il n’est plus nécessaire d’enregistrer des informations et de construire des personnages. Les amateurs de dungeon crawl peuvent également déposer sur les pages un “brouillard de guerre”, c’est-à-dire couvrir la plus grande partie du terrain de jeu. Le meneur de jeu a la possibilité de redécouvrir des parties du terrain de jeu petit à petit.

Pour compléter le package, Roll20 dispose d’un chat, d’un turn order tracker, qui enregistre l’ordre des pions dans un affrontement, ainsi que de l’intégration de Soundcloud. Une initiative intelligente, car elle permet d’éviter les plaintes en matière de droits d’auteur. Si je veux écouter une certaine chanson, je dois donc m’assurer qu’elle existe déjà sur Soundcloud. Si ce n’est pas le cas, on peut soit la télécharger soi-même – et se mettre éventuellement en infraction – soit chercher des alternatives. Le meneur de jeu a ici la possibilité de fixer le volume général d’un morceau de musique et également de jouer plusieurs morceaux de musique ou sons en même temps. Dans la pratique, le volume de sortie dépend toutefois aussi de la configuration des joueurs, c’est pourquoi un morceau peut être à peine perceptible pour un joueur et trop fort pour un autre.

À propos du volume de sortie : Roll20 dispose d’un chat audio et propose également une fonction vidéo. La qualité de lecture est correcte, mais légèrement atténuée. Malheureusement, la fonction vidéo ne peut être activée que si la fonction audio est activée. Il n’est donc malheureusement pas possible d’avoir une image via Roll20 et du son, par exemple via Teamspeak.

Services premium

Comme pour la plupart des services en ligne, Roll20 propose un programme premium. L’utilisateur peut débloquer des fonctions supplémentaires en deux étapes. Pour le programme Supporter, il faut compter au choix 4,99 USD par mois ou environ 50 USD, tandis que le programme Mentor, plus élaboré, coûte même près de 10 USD par mois ou 100 USD par an. Les fonctions premium du pack Supporter comprennent d’une part ce que l’on appelle le “Dynamic Lighting”, c’est-à-dire une révélation du brouillard de guerre en fonction de la position du personnage. Cette vidéo montre ce que cela signifie concrètement. La deuxième fonction premium est un support pour les appareils mobiles.

En plus de cela, le niveau premium du mentor propose le “Transmogrifier”. Celui-ci permet de copier des contenus entre différentes campagnes et d’accéder à l’API Roll20. Outre l’accès au serveur de développement mis à disposition, le Transmogrifier s’adresse plutôt aux nerds et aux développeurs. Une base de données graphique plus importante pour les puces de jeu complète l’offre.

À qui s’adresse Roll20 ?

Roll20 est particulièrement adapté aux groupes de joueurs dont l’emploi du temps est chargé. Les groupes de jeu composés de parents qui auraient certes du temps libre, mais qui doivent s’occuper de leurs enfants, profitent également beaucoup de cette solution. Mais Roll20 aide aussi à mettre sur pied un jeu commun en cas de déménagement, de vacances, de semestres à l’étranger ou de voyages d’affaires. Il ne remplace bien sûr pas une rencontre directe, mais constitue une alternative agréable à une soirée en fait annulée ou même à la fin de la ronde.

Conclusion

Roll20 est une alternative acceptable aux rencontres en face à face. Bien entendu, le programme souffre d’un manque de présence et certains joueurs laissent certainement tourner un jeu sur navigateur en parallèle, ce qui ne favorise pas la concentration.

Dans l’ensemble, le système fonctionne sans erreur et dispose de toutes les fonctions nécessaires pour une soirée de jeu. Nous avons été particulièrement impressionnés par la complexité du générateur de dés, qui permet de reproduire presque toutes les situations. S’il n’est pas possible de mettre en place une automatisation complète à l’aide d’une macro, il est au moins possible de s’en approcher, ce qui soulage l’animateur de jeu, mais aussi les joueurs, d’une partie du travail.

Les services premium sont plutôt destinés à soutenir les développeurs, le prix est ridiculement élevé par rapport à la plus-value, en revanche les fonctions supplémentaires sont loin d’améliorer significativement l’expérience de jeu.

Dans l’ensemble, il s’agit d’une application à recommander, avec laquelle le jeu de rôle en ligne devient facile.

Laisser un commentaire