NOUVEAU : 4000 MOTS CADEAUX => IL ECRIT UN ARTICLE DE BLOG A VOTRE PLACE

Qui est le web-entrepreneur et blogueur Aurélien Amacker ?

D’origine Suisse Allemande par son grand-père, Aurélien Amacker est un français entrepreneur du web, créateur de la plateforme webmarketing Systeme.io, ainsi que de nombreux autres blogs. Dans cet article nous revenons sur ce qu’on connaît de sa vie et de ce qui l’a amené à créé cet outil.

Ses débuts en tant que salarié sur Paris

Il commence sa carrière en tant qu’administrateur réseau, dans un domaine plutôt technique dans une entreprise qui proposait de l’hébergement web en banlieue parisienne. Très vite, il s’ennuie dans ce travail, et recherche des solutions pour se libérer du carcan de sa vie parisienne qui tourne en 2005-2007 principalement autour des sorties, des potes, de la drague, et du travail. Ce schéma répétitif ne cadre pas avec ses rêves de voyages lointains.

C’est à la même époque qu’il commence son premier blog, suivant le modèle de deux entrepreneurs du web (Michael Ferrari et Cédric Annicette) qu’il suivait à l’époque. À la recherche de solutions pour partir à l’étranger, il réalise que les visas pour les Etats-Unis sont épuisés, et se rabat sur le WHV australien, Working Holiday Visa, et part en Australie en Septembre 2007. Lorsqu’il arrive dans ce pays, c’est un grand sentiment de libération. Entre le soleil, l’économie dynamique, et la gentillesse des locaux, il se sent à sa place.

Il créé en Australie une entreprise de vente au porte à porte de peinture artisanale à l’huile. Il commence seul au début et se rend compte du potentiel du business. Il décide alors de “scaler”, achète une voiture, recrute 5 vendeurs, et parvient à générer 100’000€ dont il mettra la moitié de côté.

En 2009, il décide de revenir en France, alors que son business est en perte de vitesse. La diversité culturelle française et européenne lui manque, dans ce pays très grand du bout du monde. À son retour il créé son premier vrai blog readmeimfamous.com sur wordpress afin de reprendre tous ses articles écrits en Australie. Il est à la recherche d’idées de business, mais rien de se concrétisent.

Le début du blogging pour Aurélien Amacker

Début 2010, il décide de rechercher un boulot et met en avant son anglais, son expérience en Australie, et décroche un job à la Défense à 50K€ l’année. Sur le point de signer, il déjeune avec Cédric Annicette, avec lequel il n’était pas forcément très proche, qui lui glisse à l’oreille qu’il ne devrait pas reprendre le salariat dans la mesure où il avait déjà connu un succès dans l’entreprenariat en Australie avec son entreprise de vente en porte à porte.

Aurélien prend alors la décision de refuser en dernière limite cette offre d’emploi et se lance à corps perdu dans le blogging. Il commence à se renseigner sur les méthodes de promotion de son blog et petit à petit en reproduisant les méthodes des webmarketeurs à succès il parvient à générer 50, puis 150, puis 350 € par mois puis 1000€ par mois au bout de 6 mois. La passion du blogging business ne va plus le lâcher et il va la faire évoluer.

L’ascension et puis la chute

De rencontres en rencontres avec divers entrepreneurs du web tels qu’Olivier Rolland, il évolue jusqu’à orchestrer ses propres lancements de formation au blogging en ligne. Il fera un lancement de 550’000€ sur lesquels resteront réellement quelques 130’000€ après remboursements et autres déductions, et continuera à faire des lancements pendant quelques années. Cependant les lancements ne sont pas vraiment sa tasse de thé et son chiffre d’affaires est en perte de vitesse.

En parallèle, vers 2012 Aurélien Amacker sera victime de mauvaises rumeurs sur le web. Plusieurs personnes de la communauté SEO le taxeront d’arnaqueur et feront des mauvais jeux de mots avec son nom de famille. Ils lui reprochent principalement de gagner de l’argent en expliquant aux gens comment gagner de l’argent sur le web, et iront jusqu’à prendre le contrôle illégalement de ses sites web. Ils y afficheront des messages discriminants qui présentent des résultats faibles des étudiants de ses formations, 5% de réussite et donc 95% d’échec. Or il est connu que de nombreuses personnes qui achètent les formations en ligne ne les mettent jamais en application, par manque de discipline ou par manque d’envie. Comme le dit Aurélien Amacker lui-même, en citant le poète George Herbert : “Vous pouvez amener un cheval à la rivière, mais il boira quand et ce qu’il lui plaira”.

La perte de vitesse du CA de ses lancements de formations, ainsi que ce coup dur pour sa réputation, l’amèneront vers d’autres horizons.

Le lancement de Systeme.io

Tout en restant dans le monde du webmarketing, il va se lancer dans le monde du logiciel avec sa solution tout en un Systeme.io.

Lire aussi : avis sur systeme.io

L’idée est de créer des outils pour aider les gens à vendre sur internet. Il va alors se mettre en contact avec une entreprise de développement au Maroc, et leur confier le développement de l’outil auquel il pense. Cependant, il n’en tirera rien de bon et finira par mettre fin à cette collaboration, pour se tourner vers des développeurs russes qui s’avèreront des plus compétents et l’aideront à achever Systeme.io tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Aurélien Amacker travaille toujours au développement de son logiciel Systeme.io qui propose l’un des meilleurs programmes d’affiliation du marché français avec une commission de 40% sur les ventes pour les affiliés qui en font la promotion. Il investit dans l’immobilier et vit au Portugal avec sa femme. Sa chaîne Youtube n’est aujourd’hui (2021) plus trop alimentée depuis 2 ans et les derniers témoignages de clients de sa formations qui ont eu du succès. Aurélien Amacker développe son business Systeme.io à l’international.

Laisser un commentaire